Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Je t'aime la Vie

Publié le par Mato

Je t'aime la Vie
Je t'aime la Vie
Je t'aime la Vie

Il y a plusieurs mois déjà, un groupe de personnes s’étaient réuni dans les Hauts chez notre ami le tisaneur Françwa Tibère.

La demande était d’importance : la sécheresse était à son comble, la Savane affichait un manteau jaune brûlé…

En cercle autour du feu avec nos tambours, c’est en Pleine Conscience que nous avions demandé ce que la Terre réclamait désespérément… de la pluie, fine et régulière, pour ranimer la terre, pour faire gonfler les semences et nettoyer les frondaisons de la poussière de la saison sèche, de la pluie pour rendre la vie. Notre demande a été formulée dans le cœur, non pas comme quelque chose d’extérieur, mais en Conscience que tout ce qui se vit dans l’Univers est l’œuvre de la même Source Universelle, que tout ce qui se vit dans l’Univers se vit en chacun de nous. Le tambours ont accompagné nos demandes, nos pieds ont martelé le sol craquelé jusqu’à en exprimer toute la poussière, puis ils se sont tus pour laisser parler le cœur, évoquer les odeurs de sol mouillé, les souvenirs de semences qui lèvent ou de récoltes généreuses, et tous ces bonheurs accueillis autour de la pluie. Quelques heures plus tard, la pluie est arrivée, fine et bien présente, et lentement, elle a investi la terre, regonflant les nappes, nourrissant les ruisseaux et les ravines, et la vie a repris ses droits. Il a plu des mois durant, régulièrement… Le ciel avait entendu l’appel de la Terre relayé par nos cœurs.

Et depuis, chaque matin qui pointe son nez est l’occasion d’exprimer notre Gratitude, de formuler nos Remerciements pour cette Divine Alchimie de la vie… la Vie que Nous Sommes. Il n’est rien qui soit un dû, tout est Cadeau.

Si nous avions une demande à formuler à vous qui lirez ce texte c’est d’être toujours dans cette Gratitude, d’accueillir ce qui est, le Présent est un cadeau, une Grâce.

Chaque jour qui pointe nous donne l’occasion de grandir dans l’Amour. Nous sommes Abondance Illimitée, nous n’avons pas besoin d’arracher ses fruits aux entrailles de la Terre, elle nous les offre, tout est déjà là… Soyons ces cueilleurs d’Instants, soyons ces Magiciens qui relaient l’appel profond de Gaïa, ces chantres de l’Equilibre naturel, qui incarnons la rare Perfection Universelle avec le seul battement des tambours de nos cœurs.

Chaque jour qui se lève apprenez à dire « JE T’AIME» et commencez en vous regardant dans une glace, dites ce « JE T’AIME» à l’Univers qui nous anime, faites résonner haut et fort ce mantra d’amour, devenez les Guérisseurs du Monde avec ce seul mot magique.

« JE T’AIME» la pluie, « JE T’AIME» le vent, « JE T’AIME» toi dont je croise le regard, « JE T’AIME» toi que je ne connais pas, simplement pour partager avec toi cette Idée de l’Univers que tout est Amour, cette Idée de l’Univers qui noie la braise des rancoeurs et fait taire les combats.

 

Partager cet article

Repost 0

Ce que nous sommes

Publié le par Mato

Ce que nous sommes

Ce que nous vivons n'altère pas ce que nous sommes.

Si nous nous identifions à ce corps et ce mental, nous sommes affectés par ce que nous pensons être notre vie.

Sommes-nous réellement ce que nous pensons être ?

Quelle valeur donner à ce que l'on vit dès lors que ce que l'on vit n'a aucune existence réelle dans l'instant?

Quelle valeur donner à ce que l'on appelle la liberté?

Quelle valeur donner à ce que l'on désigne par le libre-arbitre?

Qui pense?

Partager cet article

Repost 0

cercle de soin du dimanche 26 juillet prochain

Publié le par Mato

A la demande générale, un cercle de soin a été rajouté pour ce mois de juillet

Rendez-vous le dimanche 26 juillet à 7h30 sur le parking du Gouffre à Etang Sal

Partager cet article

Repost 0

Tout est là

Publié le par Mato

Tout est là

Partager cet article

Repost 0

L’INÉNARRABLE FARCE COSMIQUE

Publié le par Mato

Merci à Bénédicte Faure qui a partagé ce texte de Satyam Nadeen sur la toile

Vous pensez que vous devriez être illuminé.

Vous l’êtes déjà.

Vous pensez devoir suivre un chemin pour y arriver.
Il n’est pas de chemins.

Vous pensez que l’illumination est un but.
Il n’est pas de buts.

Vous pensez que vous devez vous transformer vous-même et transformer le monde
pour le rendre meilleur. Il n’est rien à accomplir.

Vous pensez pouvoir trouver Dieu en Inde ou au Tibet.
Il n’est nulle part où aller. La Conscience est partout la même.

Vous pensez que l’issue de votre parcours personnel est ce qui importe.
Cela est égal, quelle que soit la façon dont il se termine.

Vous pensez que l’histoire qui vous arrive est vraie.
C’est une illusion, un rêve.

Vous pensez avoir le contrôle de votre vie.
Vous n’êtes qu’une marionnette de la Source.

Vous pensez avoir le libre arbitre et la liberté de choix.
Il n’y a que la destinée et son déroulement ordonné.

Vous êtes persuadé d’avoir des ennemis.
Il n’y a que la Source.

Vous pensez qu’il existe une formule magique pour trouver Dieu.
détendez-vous, vous résidez déjà en Lui.

Vous pensez que le drame de chacun est une réalité.
Il s’agit uniquement de jeux de miroirs et d’écrans de fumée.

Vous pensez que Dieu souhaite une conscience plus élevée pour la planète.
La Source est uniquement là pour jouer dans la limitation.

Vous pensez que Dieu vous tient pour responsable.
Il n’y a pas de Karma.

Vous nourrissez jugements, comparaisons, opinions, préférences.
Il n’y a que ce qui Est- tel que c’est, exactement tel que cela doit être.

Vous voulez être quelqu’un d’important et d’apprécié.
Soyez, simplement.

Vous redoutez la mort comme l’évènement le plus tragique de votre vie.
La mort est la fin de la limitation.

Vous espérez une vie meilleure, pour la prochaine fois.
Il n’y a pas de soi pour se réincarner. Il n’y a que Source en tant que JE SUIS.

Vous regrettez le passé, vous vous tourmentez dans le présent et vous craignez le futur.
Vous êtes la Source infinie en train de se distraire, détendez-vous !
Vous êtes captivés par de complexes histoires de conspirations.
Il n’y a que la Source s’amusant Elle-même.

Vous pensez avoir une raison de vivre.
Il n’y a aucun « moi » individuel pour avoir un quelconque dessein.
Il n’y a que la Source. Elle a un dessein pour cette apparence.
Vous n’y avez pas accès au travers d’un esprit fini.

Satyam Nadeen

Partager cet article

Repost 0

Tout est dit...

Publié le par Mato

L'essentiel est là... Merci Armelle Six...

Partager cet article

Repost 0

Le Volcan

Publié le par Mato

La Terre féconde le Ciel dans un orgasme minéral incandescent, accompagné du souffle rauque de ses entrailles…

Tantôt semblable au battement des vagues qui vont et viennent le long de la côte, ou encore souffle d’un dragon…

Le volcan, c’est cette Conscience Universelle, ce vide d’où tout provient, cette vacuité minérale qui enfante l’instant, cette infinité de possibles gouttelettes de lave promptes à prendre la forme rêvée, à suivre le doigt du Divin Penseur, celui qui vit l’instant.

 

Vidéo : http://youtu.be/yfNCE_mPwYI

Partager cet article

Repost 0

Les pensées

Publié le par Mato

Les pensées

Orage sur l'océan indien... Les pensées vont et viennent dans le ciel de la Conscience que Nous Sommes. Nous les accueillons comme nous accueillons l'orage. Parfois les nuages sont blancs et légers, parfois plus denses et accompagnés d'émotions. L'orage ne fait que passer, comme les pensées.

Ont-elles une validité dans l'instant?

Partager cet article

Repost 0

Nous sommes

Publié le par Mato

Nous sommes l'espace d'accueil dans lequel le Monde se manifeste, nous sommes le terrain de jeu de prédilection de la vie. le "JE" n'est qu'une pensée qui n'a aucune validité dans l'instant

Partager cet article

Repost 0

Le rêve de la vie

Publié le par Mato

Le rêve de la vie

Soulever le voile, franchir la porte, sortir de la dualité, sortir de l'illusion, vivre la pleine conscience, c'est à cela que rêve de façon conscience ou inconsciente toute l'humanité, empêtrée dans l'illusion de la dualité, des pensées agitées par le mental.

Dès lors que l'on "voit", la tempête lentement s'apaise.
C'est comme si on se retrouvait à l'état de bourgeon, mû par un formidable potentiel éternel et infini de déploiement.

Car là,  commence la vie, la vraie, celle à laquelle on a toujours rêvé, ce long ruban qui se déroule dans la perfection de l'instant sans que nous n'ayons rien à décider.

 

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>